par | 24 Sep 2015

L’usurpation d’identité est de retour !

De plus en plus de transactions financières sont effectuées sur Internet. Assurer la sécurité d’un site eCommerce est devenue un véritable challenge face aux malwares, fraudes, spam, phishing et usurpations d’identité. Sans une protection efficace, il est presque impossible pour une boutique en ligne d’établir un climat de confiance favorable à l’achat. Découvrez dans cet article comment protéger votre boutique eCommerce des fraudes en ligne et de l’usurpation d’identité.

Qu’est-ce que l’usurpation d’identité ?

Qu'est-ce que l'usurpation d'identité ? #eCommerce Cliquez pour tweeter

L’usurpation d’identité est le fait de prendre délibérément l’identité d’une autre personne vivante, généralement dans le but de réaliser des actions frauduleuses commerciales (source Wikipédia).

Avec l’identité d’un utilisateur légitime, le pirate peut détourner le compte du client. L’accès total au compte lui permet d’exécuter des transactions frauduleuses, comme commander avec un faux nom à une vraie adresse avec une carte de bleue volée. Parfois , les pirates et les fraudeurs tentent de dissimuler leurs traces et de prolonger la prise de contrôle illégitime. Cela peut prendre de nombreuses formes :

  • Changement de l’adresse de livraison
  • S’ajouter comme utilisateur légitime du compte
  • Changer l’email et le password associé au compte

L’usurpation d’identité représente 53% des failles de sécurité en 2015

L'usurpation d'identité représente 53% des #failles de sécurité en 2015 Cliquez pour tweeter

Selon l’édition du 1er semestre 2015 du Breach Level Index (BLI) de Gemalto, 246 millions d’enregistrements ont été compromis au cours de la période étudiée en raison de 888 failles. La cybercriminalité majoritaire (53% des failles) reste les vols d’identité.

Identity theft report

Source de l’image : Breach Level Index (BLI) de Gemalto

Comparé au premier semestre de 2014, les violations de données personnelles ont augmenté de 10%. La plus grosse faille au premier semestre 2015 – avec un score de 10 en terme de sévérité au Breach Level Index (BLI) – était une usurpation d’identité sur l’entreprise Anthem Insurance, qui a exposé pas moins de 78.8 millions d’enregistrements de données. Soit 32% du total des données volées durant les six premiers mois de 2015.

Comment protéger son eCommerce des fraudes et des vols d’identités ?

Comment protéger son #eCommerce des #fraudes et des vols d'identités ? Cliquez pour tweeter

Voici quelques astuces à mettre en place pour vous protéger :

Suivre les meilleures pratiques pour protéger son site eCommerce. Cela permettra de rassurer les clients et d’établir un climat de confiance. Pour un apperçu des bonnes pratiques en sécurité, je vous conseille l’article “7 astuces pour protéger votre eCommerce des hackers“.

Investir dans une solution de sauvegarde automatique et régulière. On trouve de plus en plus de plugins pour CMS, qui automatise la sauvegarde pour vous, sans configuration complexe, à des prix très abordables (cf UpdraftPlus ou BackWPup). Cela vous permet de restaurer en vitesse votre site, en cas de pannes ou d’attaques web.

Mettre en place une solution de cybersécurité pour garantir votre eCommerce contre les pirates et les fraudeurs. Même si un pirate expérimenté peut parfois contourner les solutions existantes, un hacker amateur sera rapidement découragé et ira tenter sa chance ailleurs. La solution de cybersécurité OZON est gratuite pendant 30 jours, pourquoi ne pas l’essayer ?

Installez un système d’alertes pour vous prévenir de toute activité suspecte, comme les fraudes. OZON détecte les vulnérabilités et les malwares, protège contre les cyber-attaques et identifie les transactions frauduleuses. Toutes ces fonctions sont effectuées en temps réel.

 

Share This