par | 26 Sep 2016

8 astuces pour éviter la fraude eCommerce

Selon BusinessWire, les tentatives de fraude ont augmenté de 30% l’année dernière. Les commerçants en ligne doivent se préparer à des fraudes encore plus importantes pour la saison des fêtes de fin d’année. Il est difficile pour des sites eCommerce de petites tailles de lutter contre la fraude et de se tenir au courant de ses évolutions. C’est dans cette optique qu’OZON vous délivre 8 conseils qui vous permettront d’identifier facilement et gratuitement les tentatives de fraude en ligne.

Prévenir la fraude en ligne avec ces 8 conseils

Prévenir la #fraude en ligne avec ces 8 conseils Cliquez pour tweeter

Voici une liste de 8 conseils pour identifier les fraudeurs en amont. Si un ou deux de ces points sont confirmés lors d’une commande, ce n’est peut-être qu’une fausse alerte. Si trois ou plus de ces points sont identifiés en une seule transaction, je ne peux que vous conseiller d’enquêter sur l’acheteur et de vérifier l’identité et la validé de la carte de paiement utilisée.

  1. Les nouveaux clients : les criminels sont toujours à la recherche de nouvelles victimes. Une fois qu’ils commettent une fraude contre une boutique en ligne, ils en ciblent une nouvelle et ne reviennent jamais.
  2. Les commandes internationales : certains pays d’Asie et d’Afrique sont connus pour avoir des taux supérieurs de fraude par carte de crédit. Surtout que les cartes de crédit internationales ne peuvent pas être vérifiées par le système AVS.
  3. Contacter le client : une des meilleures préventions contre la fraude est en fait appeler le numéro de téléphone insérée dans la commande. Méfiez-vous si le téléphone ne sonne pas, ou si vous obtenez un message comme quoi le numéro est indisponible ou hors service ou n’est plus valide. Beaucoup d’acheteurs frauduleux ne voudront pas communiquer par téléphone par risque d’être tracé.
  4. Les produits coûteux : les articles qui ont un prix de revente élevé sont idéals pour les fraudeurs car cela leur permet de maximiser les profits.
  5. Panier plus élevé que la moyenne : les cartes de crédit volées ont une durée de vie limitée. Les fraudeurs ont besoin de les utiliser avant qu’elles soient déclarées volées. Il n’est donc pas rare que les fraudeurs fassent une commande importante pour s’assurer de pouvoir utiliser les cartes bancaires dérobées.
  6. Plusieurs produits identiques commandés : tout comme avec des commandes avec un montant plus important que la moyenne, l’achat de plusieurs articles du même type est une façon de reconnaître rapidement qu’une carte a été volée et est utilisée frauduleusement.
  7. Plusieurs adresses d’expédition : même schéma que pour le point précédent, une carte peut être utilisée plusieurs fois dans un court laps de temps avec des commandes adressées à des adresses postales différentes.
  8. Vérifier l’identité numérique sur les réseaux sociaux : toujours surveiller leur profil sur les médias sociaux comme Twitter, Linkedin ou leur page Facebook. Cela permet souvent d’identifier des menaces potentielles.

Des difficultés pour lutter contre la fraude et se tenir à jour des tendances ?

Des difficultés pour lutter contre la #fraude ? Cliquez pour tweeter

Ces conseils vous permettent d’identifier une partie des tentatives de fraude, mais pas toutes. Magazine Internet Retailing a publié une étude qui montre que 50 pour cent des détaillants en ligne éprouvent des difficultés à lutter contre la fraude et se tenir à jour des tendances. Des risques et des coûts supplémentaires sont à prévoir… Etes-vous prêt à en subir les conséquences financières ? Sûrement pas !

C’est dans cette optique qu’OZON a développé une solution de cybersécurité qui permet d’arrêter facilement la fraude en ligne et qui ne nécessite pas de compétences techniques particulières. Avec cette solution basée sur le cloud, combinant le machine learning et les mégadonnées, chaque client bénéficie de l’équivalent d’une équipe anti-fraude avec en prime, l’automatisation, une disponibilité totale, la géolocalisation du terminal et la vérification de l’identité du terminal. Cette technologie est en mesure d’identifier les nouvelles techniques de fraude en temps rée.

Dans le prochain article, nous allons expliquer comment le système anti-fraude d’OZON fonctionne et nous présenterons notre nouveau module anti fraude spécialement conçu pour PrestaShop et Magento.

En attendant, avez-vous d’autres conseils à partager ? Si oui, nous serions heureux de les intégrer au sein de cet article.

Share This